NUAGEUX chez les chats - Causes et traitements


Oeil trouble chez les chats - causes et traitements

L'œil est l'un des organes les plus sensibles et les plus importants de l'architecture d'un animal domestique. Les gardiens de chats s'inquiètent souvent de ne pas savoir avec certitude si leur meilleur ami a une maladie oculaire parce qu'ils observent certaines anomalies.

L'un des symptômes les plus courants et les plus présents dans différents problèmes oculaires est l'apparition d'une tache ou d'un «tissu blanc» dans l'œil. Ainsi, l'œil trouble chez le chat n'est pas en soi une maladie, c'est un symptôme qui montre que l'animal souffre d'une pathologie ou d'un problème. Si vous avez remarqué que votre chat a un mauvais œil et que vous voyez ce genre de brouillard, dans cet article d'AnimalWised, nous en parlerons. oeil trouble chez le chat, ses causes et ses solutions possibles, sachant que ces solutions doivent toujours être prédites par un vétérinaire.

Glaucome

Le glaucome fait référence à un ensemble de pathologies qui entraîneront un Augmentation de la pression intraoculaire (PIO) accompagnée d'une dégénérescence progressive du nerf optique dans l'œil affecté. Dans cette pathologie, la dynamique de l'humeur aqueuse est affectée par diverses causes de sorte que son drainage est diminué, ce qui provoque son accumulation dans la chambre antérieure du globe oculaire et se traduit par une augmentation de la PIO.

Le glaucome félin en tant que maladie primaire est rare, étant le syndrome de mauvaise orientation de l'humeur aqueuse (SDIHA) sa cause principale. Cela se caractérise par le fait que l'humeur aqueuse pénètre dans le corps vitré par de petites déchirures dans la surface antérieure de celui-ci, s'accumulant de différentes manières (diffuses ou dans de petits espaces ou entre le vitré postérieur et la rétine), déplaçant le cristallin vers l'iris et, enfin, obstruer le drainage de l'humeur aqueuse. C'est une maladie qui affecte les félins d'âge moyen et âgés avec une moyenne d'âge de 12 ans, et les femelles ont tendance à être les plus touchées.

Il glaucome secondaire C'est la forme de présentation la plus fréquente, généralement associée à une uvéite chronique en premier, suivie des néoplasmes intraoculaires et de l'uvéite traumatique liée aux égratignures, c'est pourquoi il est très important de surveiller les félins pour éviter l'évolution glaucomateuse.

Symptômes

Son évolution étant insidieuse et lente, les signes cliniques sont très subtils, ce qui rend l'anamnèse et l'examen physique très importants. Ceux qui sont évidents en premier sont ceux de l'uvéite, de sorte qu'il est observé rougeur, douleur et sensibilité à la lumière. Les symptômes qui mènent à la suspicion de douleur chronique tels que les changements de comportement, la buffthalmie (hypertrophie pathologique de l'œil), l'anisocorie (pupilles asymétriques) et la congestion oculaire qui est un signe de mauvais pronostic. Bien sûr, tout cela se traduit par le fait de remarquer que le chat a un œil trouble, avec écoulement et inflammation.

Le diagnostic comprend l'examen du fond de l'œil et, principalement, la mesure de la pression intraoculaire et il est essentiel d'effectuer dans les deux yeux.

Traitement

Comme dans toutes les maladies, cela dépendra de la cause et doit toujours être appliqué par le vétérinaire. Il existe une grande variété de traitements médicaux qui facilitent drainage de l'humeur aqueuse, tels que les inhibiteurs de l'anhydrase carbonique, les bêta-bloquants, les cholinergiques, etc., qui dans certains cas peuvent être combinés entre eux. Si cela ne permet pas une amélioration clinique, il est choisi traitement chirurgical.

Oeil trouble chez le chat - Causes et traitements - Glaucome

cascades

La cataracte survient lorsque le cristallin (cristallin qui permet la focalisation des objets) perd sa transparence partiellement ou totalement et, par conséquent, s'il n'est pas traité à temps peut provoquer la cécité dans l'œil affecté. C'est un problème assez courant chez les félins âgés et a plusieurs causes, la principale étant la dégénérescence sénile du cristallin causée par un processus de dégénérescence et de dessiccation. Elle peut également être héréditaire ou congénitale, bien qu'elle soit très rare. De même, des maladies systémiques telles que le diabète ou l'hypocalcémie, les traumatismes, l'uvéite chronique, les toxines et / ou les ulcères peuvent également provoquer l'apparition de cataractes chez le chat.

Symptômes

La première chose qui devient évidente est un tache gris blanchâtre dans l'œil, avec lequel le diagnostic peut être établi par simple inspection. Dans certains cas, lorsqu'un seul œil est atteint, le félin ne présente pas de signes d'altération de la vision, cependant, ce n'est pas le plus fréquent. Les autres symptômes sont:

  • La maladresse en errant
  • Trébuche sur des objets
  • Yeux anormalement humides

Contrairement au cas précédent, l'œil n'est pas complètement trouble ici, mais la tache peut être plus ou moins grande.

Traitement

Bien qu'il puisse être diagnostiqué par inspection dans certains cas, un examen ophtalmologique complet doit toujours être effectué et le degré de perte de vision identifié. Le traitement définitif de la cataracte est résection chirurgicale du cristallinCependant, l'application de gouttes oculaires anti-inflammatoires peut entraîner une amélioration des symptômes.

Oeil trouble chez le chat - Causes et traitements - Cataractes

Clamidiose féline

Ceci est une autre cause de trouble oculaire chez les chats et est causé par les bactéries Football HSV, qui affecte davantage les chats domestiques et est facilement transmissible entre eux avec une période d'incubation de 3 à 10 jours. De même, la transmission à l'homme est décrite, mais elle est extrêmement rare. Elle affecte principalement les jeunes chats et ceux qui vivent en groupe quel que soit leur sexe.

Symptômes

Il vient comme un conjonctivite légère persistante accompagnée de rhinite (éternuements et nez qui coule), larmes aqueuses ou purulentes, fièvre et perte d'appétit. Moins fréquemment et en fonction du statut immunitaire du félin, l'infection peut passer aux poumons. Si elle n'est pas diagnostiquée et traitée à temps, la conjonctivite peut être compliquée par des ulcères de la cornée et un œdème conjonctival, c'est-à-dire lorsque, précisément, l'œil peut être vu comme trouble ou couvert.

Les symptômes étant très non spécifiques, le diagnostic repose sur une suspicion clinique basée sur la conjonctivite comme principal symptôme et épidémiologique lorsque plusieurs félins vivent dans un ménage. Cependant, c'est la culture des sécrétions qui confirme la présence de la bactérie.

Traitement

Le traitement de la chlamydiose féline repose sur des soins généraux, c'est-à-dire un nettoyage quotidien de la sécrétion oculaire et une nutrition adéquate, ainsi que antipyrétique pour la fièvre et antibiotiques pour l'élimination du micro-organisme.

Oeil trouble chez le chat - Causes et traitements - Chlamydiose féline

Kératoconjonctivite féline à éosinophiles

C'est une maladie chronique très fréquente chez le chat (également chez le cheval), dont le principal agent causal est herpèsvirus félin de type 1. Les altérations structurelles qui se produisent dans la cornée sont à médiation immunitaire par les éosinophiles en réponse à des stimuli antigéniques, qui peuvent affecter un œil ou les deux yeux. De cette façon, dans ce cas, il est non seulement possible de remarquer que votre chat a un mauvais œil, mais il est également possible de montrer les deux yeux troubles.

Symptômes

L'infection primaire est une conjonctivite non spécifique et auto-limitée avec déchirure et dans certains cas, atteinte palpébrale. Étant une maladie chronique, il y a des récidives qui apparaissent généralement sous la forme de kératite dendritique (lésion sous forme de branches situées dans l'épithélium cornéen semblable aux nerfs d'une feuille). Après plusieurs récidives, une ou plusieurs plaques blanchâtres / rosées sur la cornée ou dans la conjonctive ou dans les deux et qui peuvent également être associés à des ulcères cornéens douloureux.

Le diagnostic de ce type de kératite chez le chat est réalisé en identifiant les lésions typiques et en identifiant les éosinophiles sur la cytologie cornéenne ou par biopsie de ceux-ci.

Traitement

Le traitement de ces animaux peut être fait topique, systémique ou par une combinaison des deux méthodes, devant être maintenues pendant de longues périodes et même dans certains cas à vie. Des injections sous-conjonctivales peuvent être utilisées pour renforcer le traitement dans certains cas. Comme expliqué, les rechutes sont fréquentes dans cette maladie, le traitement doit donc être effectué en permanence et être conscient de l'apparition de nouvelles lésions.

Pour tout ce qui précède, si vous voyez des nuages ​​dans les yeux de votre chat, un œil trouble, aqueux, aqueux et / ou enflammé, il est indispensable d'aller chez le vétérinaire pour poser un diagnostic et établir le traitement le plus approprié.

Oeil trouble chez le chat - Causes et traitements - Kératoconjonctivite éosinophile féline

Image: Speciesveterinario.com

Cet article est purement informatif, chez AnimalWised.com nous n'avons pas le pouvoir de prescrire des traitements vétérinaires ou de faire tout type de diagnostic. Nous vous invitons à emmener votre animal chez le vétérinaire dans le cas où il présente tout type de condition ou d'inconfort.

Si vous souhaitez lire plus d'articles similaires à Oeil trouble chez les chats - causes et traitements, nous vous recommandons d'accéder à notre section Problèmes oculaires.

Bibliographie

  • Sally M. Turner. (2010). Ophtalmologie des petits animaux. Éditorial ELSEVIER.


Laissez un commentaire en dofollow