Chien de chasse ou chien de Saint-Hubert

Chien de chasse ou chien de Saint-Hubert

Le limier, également connu sous le nom Chien de Saint-Hubert, Il vient de Belgique. Nous parlons de l'une des races de chiens les plus anciennes au monde, qui a également des caractéristiques physiques impressionnantes, grâce à sa taille et son apparence. Cependant, le personnage du limier surprend tous ceux qui le connaissent, car c'est aussi une race de chien très équilibrée qui crée des liens étroits avec ses tuteurs, qu'il suit et protège.

Si vous évaluez l'option d'adopter un limier ou, tout simplement, vous voulez en savoir plus sur le chien Saint-Hubert, continuez à lire, dans ce dossier de race d'Animal Expert nous vous montrerons tout ce que vous devez savoir sur le limier ou le chien de Saint-Hubert, probablement le chien qui a le meilleur odorat au monde. Continuez à lire!

Origine du chien limier ou du chien de Saint-Hubert

On ne peut pas dire avec précision sur les origines de ces chiens, mais on estime que leurs ancêtres seraient des chiens robustes, noirs ou noirs et feu, qui accompagnaient le moine Hubert lui-même dans son jours de chasse. Plus tard, ce moine sera canonisé et fera partie de l'histoire en tant que "Saint Hubert", patron de la chasse et fondateur de l'ordre des moines de Saint-Hubert.

Cela explique non seulement le nom de la race, mais aussi la raison pour laquelle sa création est traditionnellement attribuée aux moines de Saint-Hubert, qui vivaient au monastère d'Andain, situé dans la partie belge des Ardennes. Ces chiens auraient pu rester "isolés" dans cette région pendant plusieurs années, jusqu'à Le roi Guillaume "le Conquérant" décida d'importer quelques spécimens en Angleterre au 11ème siècle.

Le limier tel que nous le connaissons aujourd'hui est très probablement le résultat de croisements sélectifs entre les descendants directs de chiens de Saint-Hubert importés de Belgique avec certains individus de la race bullmastiff.

Pour son odeur extraordinaire, Le chien de Saint-Hubert a toujours été formé comme détecteur ou chien pisteur. Peu de temps après sa création, la race était déjà utilisée dans les recherches et le sauvetage des pèlerins perdus dans les montagnes et les forêts des Ardennes. Le limier est également utilisé depuis de nombreuses années gros gibier, en particulier les sangliers ou les porcs sauvages.

Dans la norme officielle de la Fédération cynologique internationale (FCI), le limier est classé dans la section 1.1 du groupe 6, qui comprend les chiens limiers de grande taille. [1]

Caractéristiques du limier ou du chien de Saint Hubert

Le limier ou Chien de Saint-Hubert C'est un grand chien qui se distingue par son corps solide, légèrement plus long que haut (profil rectangulaire), avec une poitrine large, longue et ovale, des pattes fortes et des muscles bien développés. En fait, il est considéré le plus puissant de tous les chiens de type chien de chasse, selon la norme officielle FCI. [1]

Les femelles peuvent mesurer entre 58 et 63 cm grand au garrot, tandis que les mâles mesurent entre 63 et 69 cm. Le poids corporel idéal de la race est d'environ 41 et 50 kg, compte tenu des dimensions de chaque individu. Malgré sa taille et sa robustesse, le chien de Saint-Hubert ne doit pas être gros ou grossier, afficher des lignes harmonieuses et pouvoir exécuter des mouvements précis et agiles.

L'une des caractéristiques les plus frappantes du limier est le cuir fin et suspendu Il est observé dans la région du cou et de la tête, formant de nombreuses rides et plis. Sa tête, qui présente un profil carré avec un arrêt peu prononcé, peut être quelque peu similaire à celle du chien de basset, mais elle est nettement plus grande et imposante, bien qu'elle ne doive pas être excessivement large. Le museau est large et doit être aussi long que le crâne du chien, en maintenant une largeur uniforme sur toute sa longueur.

Le oreilles fines et flexibles du chien de Saint-Hubert sont également très frappants, à la fois pour leur grande taille et pour la texture veloutée qu'ils révèlent au toucher. Son insertion est très faible, pouvant commencer au niveau des yeux ou même plus bas, et s'étendant presque jusqu'à la base du cou. Finalement, les yeux du limier peuvent lui accorder une look un peu "triste" à travers ses paupières inférieures distendues, laissant une partie de sa conjonctive bien en vue. Cependant, les yeux enfoncés et les paupières trop distendues ne sont pas souhaitables, car ils peuvent nuire à la santé de l'animal.

Le manteau du limier est composé de cheveux raides, courts et durs, devenant plus doux au toucher dans les oreilles et sur la tête, et plus rugueux et plus long sur la queue. Concernant la couleur de la robe, trois variantes sont acceptées: le rouge uni (ou solide), le noir et beige bicolore, et le feu et foie bicolores. Bien que ce ne soit pas une caractéristique souhaitable, la présence de cheveux blancs sur les doigts, sur le bout de la queue et sur le devant de la poitrine est tolérée.

Bloodhound ou caractère de chien Saint-Hubert

Derrière l'apparition du "géant massif", le chien de Saint-Hubert révèle un personnalité sympathique, docile et assez calme. Ces hommes à fourrure forment souvent un lien très spécial avec leurs tuteurs, à qui ils font preuve d'une extrême loyauté.

Lorsqu'ils sont correctement socialisés, ils peuvent également être très sociables avec des personnes et des animaux inconnus, et sont souvent particulièrement doux et patients avec les enfants. Ces chiens n'aiment pas la solitude et, s'ils passent de nombreuses heures seuls, ils peuvent développer des problèmes de comportement, tels que destructivité ou anxiété de séparation. Par conséquent, ils ne sont pas recommandés pour ceux qui recherchent une race de chien plus indépendante.

Bien sûr, le comportement de chaque chien n'est pas déterminé uniquement par sa race ou sa lignée, mais dépend en grande partie de l'éducation, de l'environnement et des soins fournis par ses maîtres. Pour cette raison, si vous souhaitez obtenir un chien obéissant et équilibré, vous devrez lui fournir les conditions optimales pour son développement physique et mental, en plus d'investir dans son éducation et sa socialisation précoce.

Soin du limier ou du chien de Saint-Hubert

Être un chien grand et robuste, le limier besoin d'espace de se développer et de s'exprimer librement. Bien qu'en raison de sa nature docile et de sa fidélité à son tuteur, il puisse être adapté à différents environnements, l'idéal est d'avoir un espace ouvert de dimensions raisonnables, comme un patio ou un jardin, où votre chien peut courir, sauter, jouer et explorer les stimuli pour autour de vous. Cela ne signifie pas que le chien doit vivre à l'extérieur, bien au contraire, mais qu'il doit avoir un espace à la mesure de sa taille.

L'entretien de son pelage est assez simple et demande peu de temps au tuteur: avec un brossage par semaine Il suffira amplement d'enlever les poils morts et d'éviter l'accumulation de saleté sur votre cape. Les bains ne peuvent être effectués que lorsque le chien est vraiment sale, en essayant de ne pas le baigner plus d'une fois par semaine ou tous les 15 jours. L'idéal est de réaliser un bain tous les deux ou trois mois. Les bains excessifs éliminent la couche de graisse qui recouvre et protège naturellement le corps des chiens, les laissant plus exposés à de nombreuses maladies et problèmes de peau.

Cependant, il sera essentiel de vérifier régulièrement vos oreilles et votre peau plissée ou ridée pour éviter la concentration d'humidité, d'impuretés et de microorganismes pouvant conduire à une infection. Pouvons nettoyer ces zones avec de la gazePar exemple, en s'assurant qu'ils sont toujours très secs.

Bien que le chien de Saint-Hubert ne soit pas exactement un chien hyperactif, il a beaucoup d'énergie et une prédisposition à l'entraînement. La activité physique Il sera essentiel pour gérer un poids santé (quelque chose d'essentiel compte tenu de votre tendance à l'obésité), pour maintenir un comportement stable et calme et pour prévenir les symptômes de stress et les problèmes de comportement. Au minimum, vous devrez emmener votre chien en promenade 2 ou 3 fois par jour, offrant des promenades de 30 à 45 minutes, et essayant de varier leurs itinéraires et d'incorporer de nouvelles activités et de nouveaux jeux dans la marche traditionnelle. En outre, vous pouvez envisager de le démarrer dans le agilité ou dans un autre sport canin.

Aussi important que l'exercice de votre corps sera stimuler l'esprit de votre limier et enrichir son environnement. Vu son nez puissant, le recherche ou planté pour chiens peut être une excellente activité pour favoriser le développement cognitif de votre chien. Mais n'oubliez pas que l'entraînement est l'exercice le meilleur et le plus complet que vous puissiez donner à votre meilleur ami, nous vous recommandons donc de lire les 5 conseils d'entraînement que chaque propriétaire devrait connaître. De plus, vous pouvez proposer des jeux d'intelligence faits maison pour partager un bon moment avec votre velu et stimuler son intelligence.

Enfin et surtout, les chiens de Saint-Hubert, comme tous les animaux, ont besoin nutrition complète et équilibrée de se développer pleinement sur le plan physique, émotionnel, cognitif et social. Il existe plusieurs types d'aliments pour chiens que vous pouvez envisager d'offrir à votre meilleur ami, de baser leur alimentation uniquement sur la consommation d'aliments équilibrés à se pencher sur les avantages d'un régime BARF. Mais vous devrez consulter un vétérinaire avant de décider de vérifier quel est le type de nutrition le plus approprié pour votre fourrure, en tenant compte de son âge, de sa taille, de son poids et de son état de santé.

Éducation du limier ou du chien de Saint-Hubert

L'éducation du chien limier doit commencer à ses débuts, quand il est encore un chiot, bien qu'il soit important de souligner qu'il est toujours possible d'éduquer et de former un chien adulte. L'éducation des chiots commence par la socialisation, une étape de trois semaines à trois mois. Dans cette période, nous devons garantir que le chiot Saint Hubert est lié à toutes sortes de personnes, animaux, objets et environnements, en plus de s'assurer que toutes les interactions sont positives. Cela affectera directement le caractère qu'il aura à son stade adulte, donc si nous voulons avoir un chien équilibré, il sera essentiel de prêter une attention particulière à la socialisation du limier.

Toujours au stade chiot, nous apprendrons au limier à se soulager dans le journal et à gérer correctement la morsure afin de ne pas lui faire de mal. De même, nous vous initierons à règles du ménage, toujours de manière positive et sans punition. N'oubliez pas que ces règles doivent être établies avec tous les membres de la cellule familiale, car il est important que tout le monde suive la même chose pour éviter de confondre le chien.

Plus tard, lorsque nous commencerons le calendrier de vaccination, nous pourrons emmener notre jeune limier dans la rue et continuer sa socialisation. À ce moment, vous devez également apprendre à vous soulager dans la rue et nous vous présenterons les ordres de formation de base, essentiels pour une communication correcte avec les gens et pour promouvoir un comportement positif et poli.

En tant qu'adulte, nous continuerons à travailler sur les ordres d'obéissance pour éviter de les oublier. Nous incorporerons des exercices plus complexes pour stimuler votre esprit et, en fin de compte, nous continuerons à travailler pour maintenir un caractère stable et positif. Pour cela, nous utiliserons toujours un renforcement positif, récompensant le comportement du chien avec de la nourriture, des caresses et des paroles aimables. N'oubliez pas que l'éducation positive favorise l'apprentissage et le lien avec le propriétaire. [4] De même, nous n'utiliserons en aucun cas des châtiments corporels, car cela peut provoquer l'apparition de problèmes de comportement, tels que l'agressivité. [5]

Santé du limier ou du chien de Saint-Hubert

Comme toutes les races de chiens, les chiens de Saint-Hubert peuvent en avoir prédisposition génétique pour développer certaines maladies héréditaires et dégénératives. Les conditions les plus courantes chez ces chiens sont généralement la dysplasie de la hanche et la torsion de l'estomac. [2] [3] Mais les problèmes de santé suivants peuvent également éventuellement être diagnostiqués dans le limier:

En outre, le limier peut également être affecté par d'autres maladies courantes chez les chiens et est sujette à l'obésité. Par conséquent, il est essentiel de fournir des médicaments préventifs adéquats à votre meilleur ami tout au long de sa vie. N'oubliez pas de faire visites chez le vétérinaire tous les 6 mois pour vérifier sa santé, respecter son calendrier de vaccination et le vermifuger périodiquement avec des produits de bonne qualité adaptés en fonction de la taille, du poids et de l'âge.

Avec des soins appropriés et beaucoup d'affection, le espérance de vie de limier il a entre 10 et 12 ans.

Les références

  1. FCI Bloodhound Standard: http://www.fci.be/Nomenclature/Standards/084g06-en.pdf
  2. Base de données CIDD: http://cidd.discoveryspace.ca/breed/bloodhound.html
  3. Base de données CIDD Bloodhound - UPEI Disponible sur: http://cidd.discoveryspace.ca/breed/bloodhound.html
  4. Deldalle, Stéphanie et Florence Gaunet. "Effets de 2 méthodes de dressage sur les comportements liés au stress du chien (Canis familiaris) et sur la relation chien-propriétaire." Journal of Veterinary Behavior: Applications cliniques et recherche 9.2 (2014): 58-65.
  5. Herron M.E., Shofer F.S., Reisner I.R. 2009. Enquête sur l'utilisation et les résultats des méthodes de formation à la confrontation et à la non-confrontation chez les chiens appartenant à des clients présentant des comportements indésirables. Science appliquée du comportement animal, 117, pp. 47-54.

1 comment

Laissez un commentaire en dofollow