Quels sont les principes à respecter pour assurer une bonne santé de votre chat ?

Le chat est un mammifère placentaire appartenant à la famille des Félidés, à l’ordre des carnivores et au sous-ordre des féliformes. Sa domestication remonte presque à un décamillénaire. Dès lors, il est omniprésent dans les ménages.

Cet animal domestique a développé une proximité très étroite avec l’homme. Cependant, son pelage luisant qui lui confère ce charme unique peut dissimuler des agents pathogènes. Ces derniers peuvent représenter une menace aussi bien pour l’animal que pour l’homme lui-même.

Il est donc essentiel de prêter attention à la santé de votre animal afin de déceler le plus tôt possible les carences nutritionnelles, les signes précurseurs d’une infestation, etc. Nous vous proposons quelques principes à respecter pour assurer une meilleure forme physique de votre chat.

De l’attention au quotidien et une bonne hygiène de base

Les chats doivent faire l’objet d’un soin particulier au quotidien. À titre d’exemple, l’entretien du chat se réduit généralement à l’administration d’un vaccin, de traitements anti-puces, de vermifuges et une alimentation équilibrée. Par contre, chez les chats à poil long, un brossage régulier doit être réalisé, en dehors des soins cités précédemment.

D’autre part, l’activité physique est l’un des meilleurs alliés de la santé de votre chat. Cela permettra à votre chat d’avoir une réaction plus vive en fonction des stimuli extérieurs qu’il reçoit. Pour cela, vous pouvez utiliser un collier connecté pour contrôler son activité physique.

Les colliers connectés tels qu’on en trouve chez Katkello, fournissent des données chiffrées et pertinentes sur l’état de santé de votre animal.

Lutter contre les parasites externes et internes

Les parasites internes engendrent de nombreux troubles de santé. L’administration de vermifuges à votre chat est de toute évidence la routine à adopter pour la santé de votre chat. Un vermifuge doit être administré au chaton dès l’âge de quatre semaines.

Par la suite, l’idéal serait de fournir du vermifuge à votre chat quatre fois par an. De plus, lorsque vous remarquez la présence de puces sur le corps de votre chat, ce dernier doit être vermifugé à titre préventif.

En effet, les puces étant les vecteurs de larves de ténia, le chat peut donc s’infester par ingestion en se léchant le pelage. Les vermifugations régulières permettent alors d’interrompre leur prolifération.

Un antiparasitaire externe est donc la meilleure alternative pour lutter contre les puces. Quoi qu’il en soit, vous devez faire recours à un vétérinaire pour vous procurer les antiparasitaires les plus adaptés.

Fournir à votre chat une alimentation équilibrée

Avoir un animal de compagnie chez soi est une lourde responsabilité. L’un des facteurs à ne pas négliger est l’alimentation de votre chat. Les chats ont des besoins nutritifs spécifiques en fonction de divers facteurs. Lorsque leur alimentation comporte des carences nutritionnelles, cela peut perturber leur métabolisme.

Cependant, les chats ont la mauvaise réputation d’être délicats et exigeants face à leur gamelle. Ils ont en effet une préférence assez prononcée pour les aliments carnés. Une bonne maîtrise de son régime alimentaire permet alors de mieux répondre à ses besoins nutritionnels.

Outre les protéines qui sont essentielles à sa constitution physique, les aliments fournis à votre chat doivent nécessairement incorporer des fibres, des lipides, des acides gras et des glucides en infimes quantités.