Les cruelles fermes de tigres: fermées dans des espaces confinés, privées de liberté

Avant de lire l'article, regarder les solutions naturelles pour calmer le stress, l'anxiété et la nervosité de votre chien et chat très rapidement.


Les fermes cruelles des tigres où ces derniers sont enfermés, pour être utilisés dans la production de viande et de bijoux

Tigre à l'air triste (Photo Pixabay)
Tigre à l'air triste (Photo Pixabay)

Seuls 6% d'entre eux vivent dans leur habitat naturel, les autres passent leur existence en captivité, dans le soi-disant fermes où ils sont gardés dans des conditions terribles. Nous parlons de l'absurde Entreprise qui se trouve derrière les tigres, dont la survie est mise en grave danger de la cupidité commerciale et sans scrupules de l'homme. Une activité cruelle qui ne peut rester dans l'oubli.

Vous pourriez également être intéressé par: Voyage d'horreur pour dix tigres d'Italie dans un zoo de Russie: leurs conditions

Les cruelles fermes de tigres, la terrible exploitation des espèces menacées

Tigre dans son habitat naturel (Photo Pixabay)
Tigre dans son habitat naturel (Photo Pixabay)

Leurs conditions de santé physique et mentale sont terribles. Traités comme de pure monnaie d'échange, ces splendides spécimens sont condamnés à se battre pour une vie normale, si loin de leur destin. Leur espèce entre dans les catégories de un commerce illégal monstrueux qui malheureusement se répand rapidement dans plusieurs pays d'Asie et au-delà. Ils sont considérés comme des ressources, non à préserver et à protéger, mais à exploiter jusque dans la moindre partie de leur corps. Leurs membres sont en fait utilisés pour la production de bijoux et même des médicaments considérés comme de vrais élixirs. L'un d'eux est la boisson appelée «vin d'os de tigre» utilisé pour le traitement de l'arthrite et des rhumatismes. La boisson est considérée comme si précieuse qu'elle se retrouve sur les tables d'hommes d'affaires et de bureaucrates riches.

Vous pourriez également être intéressé par: Urgence tigre: "Risque d'extinction d'ici 5 ans"

Tout cela a un prix très élevé à payer car des milliers de ces spécimens sont détenus en captivité dans des fermes en Chine, au Laos, en Thaïlande et au Vietnam. Beaucoup d'entre eux sont placés dans petites clôtures en béton et malheureusement, ils sont volontairement malnutris. Le destin est différent, mais certainement pas clément, pour ceux qui sont destinés à la production de viande. Les chiots sont volontairement engraissés au point que beaucoup ne peuvent même pas se tenir debout. La situation n'est pas différente pour les chiots qui ont un destin terrible. Les petits sont retirés de leur mère, dès leur plus jeune âge, afin de l'exploiter pour la "production" ultérieure de nouveaux chiots pour l'élevage.

Après cela, les plus petits sont emmenés dans une zone dédiée aux visiteurs pour les nourrir avec une bouteille et peut-être prendre des selfies. En conclusion, un commerce cruel qui ne concerne pas seulement les pays de l'Est mais aussi de l'Ouest. Les grands félins sont également importés d'Italie, de Belgique et d'Allemagne. Une entreprise horrible qui doit nous faire tous réfléchir sur les mauvais traitements qui sont réservés à ces magnifiques spécimens. La situation est inquiétante et alarmante. La cupidité humaine il est placé au-dessus de la vie d'un être vivant. Les animaux sont des êtres sensibles, comme la Constitution l’établit également, et au lieu de les protéger, de garantir la continuité de leur espèce, nous la détruisons chaque jour.

bienheureux Félix;




Laissez un commentaire en dofollow